magasin vide covid 19
Entreprises

Covid-19 : Une situation économique inédite dans le monde

Jamais une crise sanitaire comme la Covid-19 ne s’est produite dans l’ère moderne et surtout pas à l’échelle de la planète. Cette crise économique est donc d’une ampleur sans précédent, de quoi faire bouillir les directeurs financiers, marketing et des ventes de nos entreprises. Quels sont les impacts directs et indirects de cette crise, c’est ce que nous voyons dans ce sujet avec des exemples de petits commerces et grandes surfaces.

Les conséquences de la Covid sur les consommateurs français

Nous sommes en plein second confinement, tout ne va pas bien, certains n’acceptent pas d’être privés d’ouvrir leur magasin. On aurait pu durcir les règles en laissant ouverts les petits commerces, mais on a préféré punir tout le monde en fermant les rayons des produits jugés comme non-essentiels. C’est un comble, car au final la perte de chiffre d’affaires doit être plus importante et les français se voient contraints d’aller faire leurs achats en ligne. Dans les médias et sur les réseaux sociaux le sujet fait rage, le mécontentement se fait nettement plus sentir que lors du premier confinement en avril 2020. A l’époque, les grandes surfaces étaient bien vues, elles avaient mis en place la vente en ligne et le drive comme nous l’expliquait Matthieu Malige directeur financier d’une grande enseigne.

Les français ont du mal à faire la part des choses entre l’aspect économique et sanitaire, du coup tout le monde essaie de trouver un bouc émissaire ! Ce n’est évidemment ni la faute aux grandes surfaces, ni celles des sites de e-commerces si les petits commerces sont pénalisés.

Il faut regarder le verre à moitié plein

Pour que l’économie puisse repartir il faut des entreprises motivées prêtent à se relever les manches. Investir, relancer la machine est nécessaire pour créer une nouvelle dynamique qui va faire baisser le chômage et donc la précarité. Il y a en effet de nombreux commerçants qui ont payé le prix fort avec la crise de la Covid-19. La grande distribution doit aussi se remettre de ses mauvais résultats engendrés par la fermeture de ses rayons non essentiels, surtout qu’elle n’a pas reçu d’aide à ce niveau.

(L’actualité économique à ce sujet évoluant toutes les semaines, merci de ne pas prendre pour comptant tout ce qui a été dit dans cet article).

 

Previous Post

You Might Also Like